Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Osez oser’ Category

Mêmes têtes, mêmes rituels, mêmes obstacles…
Sans perspectives d’évolution, au-dedans comme au dehors de l’entreprise, vous tournez en rond comme un lion en cage.

Remodelez votre job de l’intérieur !

C’est le conseil de Jean-Michel Rolland, consultant en management et enseignant à l’Institut Supérieur de l’Electronique et du Numérique (ISEN), école d’ingénieurs présente sur 7 campus.
Un excellent article de Marie-Madeleine Sève pour
L’Entreprise.com

job craftingBloqués à leur poste en ces temps moroses, beaucoup se résignent. Or on peut devenir l’entrepreneur de son propre job en le retapant selon ses rêves ou en le customisant à son goût comme on le ferait avec sa voiture.
C’est ce que les Américains appellent le « job crafting ». Littéralement : « faire son job à sa main ». Une méthode simple, efficace, à la portée de tous, à condition de sortir de sa zone de confort.
Il y a mille et une manières de gérer une équipe mais un seul moteur : le désir.
Voici cinq portes à ouvrir pour réinventer son métier.

(suite…)

Read Full Post »

Notre société a érigé la liberté comme l’une de ses valeurs cardinales, censée gouverner notre système politique comme nos vies privées. Les patrons sont souvent les premiers à vanter ses vertus, en faisant un pilier du capitalisme. Mais ces belles paroles s’arrêtent net à la porte des entreprises : dans le monde du travail, la hiérarchie, le contrôle, la surveillance continue semblent bien la règle.
Pourtant, l’enquête de Brian Carney et d’Isaac Getz montre qu’il existe une autre manière d’agir et nous invite dans des entreprises où la liberté est devenue le principe de management. On y écoute les salariés au lieu de leur dire quoi faire. On les traite en adultes responsables au lieu de limiter les informations dont ils disposent et de faire contrôler chacun de leurs faits et gestes par une hiérarchie pléthorique. On encourage la prise de risque et l’initiative individuelle.
Situées en France, aux États-Unis ou encore en Finlande, ces entreprises ont été « libérées » par des dirigeants visionnaires qui ont totalement révolutionné la culture de leurs firmes. En réveillant le potentiel humain qu’elles recelaient, ils leur ont fait battre des records de rentabilité.
À travers leurs histoires, Brian Carney et Isaac Getz nous révèlent une autre manière d’être, enfin, libres, heureux et efficaces au travail.



Ce reportage est la version préliminaire d’un documentaire de 52 minutes.
Il donne la parole à Isaac GETZ, Professeur à l’ESCP ainsi qu’à deux dirigeants qui ont adopté un mode de management qui laisse une large liberté aux salariés, M. Jean François ZOBRIST pour la société FAVI et M. Michel MUNZENHUTER pour la société SEW USOCOME.
Ce projet est une initiative de Nathanaël BECKER, réalisateur et producteur de films dédiés au monde de l’entreprise. Passionné par le thème du management, il est membre du CJD et entrepreneur depuis 1999.
Vous souhaitez l’aider à développer ce projet, diffuser le film, lui faire part directement de vos commentaires ? Ecrivez un message à eikos@eikos.fr

Read Full Post »

L’été vient d’arriver. C’est la période traditionnelle pendant laquelle, selon nos goûts ou possibilités, nous allons vivre des temps de vacance.
La vacance est propice au retour à soi, au songe, à la réflexion, à la prise de hauteur, à l’éloignement du quotidien, la découverte de nouveaux horizons, de nouvelles relations…
Et pendant que nous vaquons ailleurs, le monde que nous laissons derrière nous évolue, change, se modifie. Lors de la réintégration de nos pénates, nous le retrouvons « ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre« …
Alors vient le temps des changements.
Petits ou grands, voulus ou systémiques, ils sont le fruit de la transformation qui s’est opérée ici à notre insu mais aussi de ce que nous véhiculons de différent en nous, originaire de ces ailleurs indigènes où nous avons vécu, de notre réflexivité, de l’influence de ce qui là bas nous a touchés ou transformés.
Ces processus de changement sont récursifs et personne, il me semble, jamais ne s’en plaint. Ils se font naturellement. Ils vont de soi. Ce qu’ils charrient de neuf, de différent, nous le vivons comme sources d’avancées, de renouveaux ou de progrès.
Puis le temps passe et ce que nous appelons le quotidien ou le train-train guette, tapis dans l’ombre. Il attend que cette énergie retombe, que s’étiolent l’esprit de liberté et d’adaptation dont ces vacances nous ont parés, que les changements, une fois acquis, se transforment en « routine nouvelle »… Funeste oxymore !

Mais que se passerait-il si nous osions ?
Que se passerait-il si nous décidions de conserver un peu, beaucoup, passionnément de cet esprit de nos vacances ?
Que se passerait-il si nous modifions un tant soit peu notre regard sur ce qui évolue, change, se modifie dans notre quotidien ?
Que se passerait-il si nous accordions un peu plus d’attention à ce qui est susceptible de nous toucher ici et maintenant comme là-bas hier ou demain ?
Utopie ? Rêve ? Réalité ?
Il ne tient qu’à nous…

Bonne(s) vacance(s) et surtout, bon retour !

Read Full Post »

Dès notre naissance, la vie amorce sa grande conversation avec nous. Les enfants accueillent la nouveauté et répondent à la vie avec une poésie et un génie qui nous émerveillent. Puis, avec l’âge, au lieu de continuer à communier avec ce qui nous entoure, de rester ouverts à l’inattendu, nous nous réfugions souvent dans le confort, les certitudes et la recherche du bonheur à tout prix.
Lorsque nous ne vivons que dans l’attendu plus rien de vivant et d’original n’arrive et nous perdons notre liberté.
Jean-François Vézina nous invite à nous laisser déstabiliser par les hasards de la vie et à « Danser avec le chaos » !
Il nous propose de prendre conscience de nos attentes puis d’oser accepter le changement et l’imprévu comme ils surviennent.
Cet imprévu prend souvent la forme d’un trickster, c’est-à-dire un élément qui vient bouleverser l’ordre établi. Ce peut être l’arrivée d’un enfant, d’un nouvel amoureux, d’un nouveau boulot, de la maladie aussi.
Le trickster sème le chaos dans l’équilibre de notre univers. Il est l’équivalent du Lutin dans la culture des indiens des amériques, l’Enfant malin dans le domaine des mythes et contes d’Afrique Noire, le fripon divin. Il joue des tours pendables, possède une activité désordonnée incessante, une sexualité débordante…
Il agite devant nous ce petit chiffon rouge que l’on nomme « la vie » et qui, si l’on n’y prend garde, si l’on n’en prend soin, si l’on ne se prépare pas à l’accueillir favorablement peut transformer notre danse en champs de peines et de douleurs…

Alors…
Avec qui allez-vous danser aujourd’hui ?
Quelles surprises vous attendent au coin de la vie ?
Êtes-vous prêt(e) à les accueillir ?

Read Full Post »

Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur
Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toute limite
C’est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraie le plus
Nous nous posons la question : « Qui suis-je, moi, pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux ? »
En fait, qui êtes vous pour ne pas l’être ?
Vous êtes un enfant de Dieu
Vous restreindre, vivre petit, ne rend pas service au monde
L’illumination n’est pas de vous rétrécir pour éviter d’insécuriser les autres
Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en nous
Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus : elle est en chacun de nous et, au fur à mesure que nous laissons briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même
En nous libérant de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres.

Extrait du discours de Nelson Mandela lors de son investiture à la Présidence de la République d’Afrique du Sud en 1994

Read Full Post »

Petit cahier d'exercices d'estime de soi– Qui suis-je ?
– Quelles sont mes qualités et mes points à améliorer ?
– De quoi suis-je capable ?
– Quelles sont mes réussites et mes échecs, mes compétences et mes limites ?
– Quelle est ma valeur à mes yeux ?
– Est-ce que je me vois comme une personne qui mérite la sympathie, l’affection, l’amour des autres ou est-ce que je doute de mes capacités à être appréciée et aimée ?
– Comment est-ce que je parle de moi ?
– Est-ce que je conduis ma vie comme je le souhaite ?
– Est-ce que mes actes sont en accord avec mes désirs et mes opinions ou est-ce que je souffre du fossé entre ce que je voudrais être et ce que je suis ?
– Suis-je fière de mon parcours et des buts que je me suis fixés ?
– Suis-je en paix avec moi-même ou fréquemment insatisfaite ?
– Quand pour la dernière fois me suis-je sentie déçue de moi-même, mécontente, triste ?
– Quand me suis-je sentie fière de moi, satisfaite, heureuse ?

Voici autant de questions qui peuvent vous aider à évaluer votre degré d’estime de soi et vous donner des pistes pour l’améliorer.

(suite…)

Read Full Post »

Le plus important face à une critique, qu’elle soit justifiée ou non, c’est d’éviter qu’elle ne tourne au conflit. C’est pourquoi il est nécessaire de commencer par l’accueillir comme étant légitime de la part de celui ou celle qui la formule. Et si en plus votre interlocuteur s’exprime sur un ton agressif, cela vous indiquera sans aucun doute que vous avez touché un point sensible de sa personnalité, une de ses valeurs profondes ou un de ses besoins insatisfaits.

Aussi, ne coupez pas la communication, bien au contraire ! Fuir ou éluder la critique risquerait d’altérer le futur de votre relation. En essayant de bien comprendre ce qui se joue, en engageant votre interlocuteur à s’expliquer sur les fondements de ses reproches, vous l’inciterez à passer du ressenti au concret, de l’émotionnel au factuel. De plus, en amenant les choses sur le terrain du « savoir faire » cela vous permettra de ne pas remettre en cause votre « savoir être » et d’apprendre à distinguer la personne que vous êtes de sa fonction.

(suite…)

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »

%d blogueurs aiment cette page :