Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘incertitude’

Keith Haring - BébéJournal de Keith Haring
Pittsburgh
29 avril 1977

« J’ai les idées noires… encore une fois, je suis perdu : ou devrais-je plutôt dire que je n’ai jamais cessé de l’être ? Je ne sais pas ce que je veux ni comment faire pour l’atteindre. J’ai l’air de savoir ce que je veux et de tout faire pour l’obtenir, mais c’est faux, en réalité je n’en ai aucune idée. C’est sans doute parce que j’ai peur. Peur d’avoir tort. Et j’ai sans doute peur d’avoir tort parce que je me compare toujours à d’autres gens, d’autres expériences, d’autres idées. Je devrais considérer tous ces éléments dans leur contexte au lieu de les comparer. Je mets ma vie en rapport avec une idée ou un modèle, qui est en réalité une vie entièrement différente. Je devrais la relier à ma vie simplement dans la mesure où toutes deux ont de bons et mauvais côtés. Ce sont deux vies séparées. Si l’autre a pu acquérir assez de mérite pour être digne de mon admiration, ou pour que j’ai envie de le copier, c’est en prenant des risques, en vivant sa vie à sa manière. Il a évolué en faisant face à des situations différentes, il a découvert des sommets de bonheur qui me sont étrangers et connu des chagrins similaires. A force de toujours vouloir prendre modèle sur une autre vie, je gaspille la mienne en une répétition vaine. (suite…)

Read Full Post »

Dès notre naissance, la vie amorce sa grande conversation avec nous. Les enfants accueillent la nouveauté et répondent à la vie avec une poésie et un génie qui nous émerveillent. Puis, avec l’âge, au lieu de continuer à communier avec ce qui nous entoure, de rester ouverts à l’inattendu, nous nous réfugions souvent dans le confort, les certitudes et la recherche du bonheur à tout prix.
Lorsque nous ne vivons que dans l’attendu plus rien de vivant et d’original n’arrive et nous perdons notre liberté.
Jean-François Vézina nous invite à nous laisser déstabiliser par les hasards de la vie et à « Danser avec le chaos » !
Il nous propose de prendre conscience de nos attentes puis d’oser accepter le changement et l’imprévu comme ils surviennent.
Cet imprévu prend souvent la forme d’un trickster, c’est-à-dire un élément qui vient bouleverser l’ordre établi. Ce peut être l’arrivée d’un enfant, d’un nouvel amoureux, d’un nouveau boulot, de la maladie aussi.
Le trickster sème le chaos dans l’équilibre de notre univers. Il est l’équivalent du Lutin dans la culture des indiens des amériques, l’Enfant malin dans le domaine des mythes et contes d’Afrique Noire, le fripon divin. Il joue des tours pendables, possède une activité désordonnée incessante, une sexualité débordante…
Il agite devant nous ce petit chiffon rouge que l’on nomme « la vie » et qui, si l’on n’y prend garde, si l’on n’en prend soin, si l’on ne se prépare pas à l’accueillir favorablement peut transformer notre danse en champs de peines et de douleurs…

Alors…
Avec qui allez-vous danser aujourd’hui ?
Quelles surprises vous attendent au coin de la vie ?
Êtes-vous prêt(e) à les accueillir ?

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :